Radio DAB+ LogoAu début des années 2000, après une vague d’engouement des professionnels, la diffusion DAB+ a été bloquée à cause de la crise financière de 2008. Cette crise a impacté de nombreuses radios commerciales, ce qui les a obligées de revoir leurs prévisions budgétaires. La double diffusion que l’on appelle « simulcast » est apparue comme trop onéreuse pour les principaux réseaux de radios en France. L’orientation vers la diffusion Internet « diffusion sous IP », moins chère et plus progressive lui fut préférée.

Relance de l’intérêt pour une bonne couverture DAB+

Actuellement le CSA accélère les appels aux candidatures afin que ce nouveau mode de diffusion soit complémentaire à la couverture FM en France. Alors que les premiers appels aux candidatures concernaient les radios locales dans les grandes villes, un nouvel appel aux candidatures est en cours de lancement pour les radios visant une couverture nationale.
Nicolas Curien, conseiller du CSA pense avoir mis fin à l’attitude d’opposition frontale des grands opérateurs en publiant l’appel aux candidatures nationales. Il pense qu’un ou plusieurs réseaux nationaux viendront sur ce type d’émission ce qui permettra à de nombreux auditeurs d’avoir le choix entre la radio FM et la radio numérique. La radio numérique est plus économique en matière de diffusion que la FM pour une couverture nationale et de meilleure qualité pour l’auditeur. Cela place le DAB comme un bon complément à la FM.

Voir article : NICOLAS CURIEN (CSA)

Plus d’attractivité pour le DAB+

Le manque de choix d’acteurs nationaux qui faisait craindre un manque d’attractivité de la radio numérique terrestre est en train de s’éloigner.
Nous voyons déjà l’intérêt d’NRJ qui a déposé des dossiers de candidature pour obtenir des fréquences en DAB+ dans le Sud-Ouest. Alors que la nouvelle présidente de Radio France Sibyle VEIL avait mentionné son intérêt pour le DAB+ qui dépendrait des finances autorisées pour le service public, la députée Aurore BERGE, rapporteur d’un rapport sur l’avenir de l’audiovisuel, recommande, qu’en à elle, de favoriser le développement du DAB+.

Verdict mi-novembre 2018 : on connaîtra alors la liste officielle des candidats à l’appel national.

Où sont les radios chrétiennes en DAB+ ?

Il reste pour les acteurs associatifs chrétiens à bâtir des projets de diffusion.
Parmi les radios protestantes évangéliques, Phare FM diffuse sur Paris et Radio Arc-en-Ciel a décroché une autorisation sur Strasbourg. C’est surtout les radios catholiques qui sont à la pointe sur ce dossier avec des radios comme RCF, Radio Maria, Radio Espérance.
Dans le Sud-Ouest, plusieurs radios chrétiennes catholiques ont répondu au dernier appel aux candidatures.

• Catégorie A (associatifs)

  • Association Aquitaine partage (RCF Bordeaux).
  • Radio Présence (Radio Présence).
  • Association RCF Pays tarnais (RCF Pays tarnais).

• Catégorie D (Radios thématiques)

  • Association Radio-Espérance RNT (Radio Espérance). En DAB sur Lyon
  • Association Radio Maria France (Radio Maria). En DAB sur Strasbourg, Lille et Nice

Pin It on Pinterest

Shares
Radio Numérique Chretienne

Gratuit : télécharger l’eBook “Devenir une radio numérique chrétienne premium”

Une vision nouvelle sur la radio numérique terrestre et son interet pour la proclamation de la bonne nouvelle

Un email vous est envoyé afin de valider votre adresse et que vous confirmiez votre inscription.