Victoire

Provoquer la victoire en comptant sur Dieu

Voulez-vous vivre ce que votre cœur désire, même si cela parait fou ?

Beaucoup aimeraient vivre des choses extraordinaires mais ils ont peur de tenter Dieu et d’aller devant un échec certain. Alors ils restent passifs  sans oser faire monter une prière de foi et prendre le risque de l’échec.
Nous savons tous que Dieu répond à notre prière quand elle est faite au nom de Jésus.

Prions dans les bons et les mauvais jours

Jésus nous a appris à prier Notre Père pour nos besoins de chaque jour.
 « Donnes-nous notre pain quotidien ». C’est une prière que nous pouvons faire quand nous n’avons aucun problème ou aucun défi dans notre vie. Il nous garde en sécurité.
Mais quand les dangers arrivent, la prière se transforme en cris. Alors Dieu intervient pour sauver ses enfants et son peuple. « Quand un malheureux crie, l’Éternel entend, Et il le sauve de toutes ses détresses… » Psaume 34:6
Face à la persécution et à la volonté d’extermination, Dieu intervient en réponse aux cris de son peuple.
Nous nous sentons légitimes pour certaines prières, alors que nous avons du mal avec d’autres.

Nous avons du mal avec la prière qui demande une action de notre part, une prise de décision et qui compte sur le miracle de la part de Dieu. Comme Le Père  désire que nous soyons des êtres humains adultes et libres, il aime ce type de prière.
Prenons l’histoire de deux hommes qui ont pris des risques et ont changé la donne.
C’est le cas de Pierre. Quand Jésus s’approche de la barque en pleine tempête en marchant sur l’eau, tous eurent peur. Rien ne poussait les disciples à le rejoindre sur l’eau. Pierre avait ce désir de vouloir toujours plus avec son Seigneur. Il lui demande la permission « Seigneur, si c’est toi, ordonne que j’aille vers toi sur les eaux » et se met en danger « il eut peur », mais il a fait une expérience exceptionnelle avec Jésus et il devint plus tard un berger efficace pour son Seigneur.
Jonathan le fils de roi Saul est un autre exemple. (1 Samuel 14).  Il gagne une bataille, ce qui va permettre à l’armée de reprendre courage et de marcher vers la victoire.
Ils n’étaient pas sûrs du succès, ils ont tenté leur chance sur un signe de Dieu

  • « s’ils disent: ‘Montez vers nous’, nous monterons, car l’Eternel les livre entre nos mains. ».
  • « Seigneur, si c’est toi, ordonne que j’aille vers toi sur les eaux »

Ils sont restés dans l’humilité en demandant un signe, sachant que la réponse allait les mettre en danger.
Avons-nous peur de nous mettre en danger pour le Seigneur ?
Nous pouvons aussi entraîner les autres derrière nous. Jonathan a entraîné son écuyer, puis l’armée de son Père a pu faire une percée.
« Rien n’empêche l’Éternel de sauver au moyen d’un petit nombre comme d’un grand nombre. ».
Si aucun autre disciple n’a marché sur les eaux, Pierre a pu augmenter sa confiance en Jésus et devenir un bon leader pour les brebis du Seigneur.

Il faut aussi réaliser que les hommes de foi, qui prennent des risques ne sont pas toujours suivis par les autres et tout ne se termine pas toujours par un succès. On a l’exemple de Samson qui cherchait à délivrer son peuple. Les chefs d’Israël l’ont livré à leur ennemi au lieu de participer avec lui à la libération du pays.
« Ils lui répondirent : Non; nous voulons seulement te lier et te livrer entre leurs mains, » Juges 15 : 13

Hebreux 10-23

 

Affirmons ce que nous espérons sans nous décourager. Oui, Dieu a fait des promesses et il est fidèle. Hébreux 10:23 Parole De Vie


Pour vous ou pour l’œuvre dans laquelle vous collaborez, laissez le Saint-Esprit mettre dans votre cœur le désir d’aller plus loin encore avec votre Seigneur et prenez des risques calculés afin que des victoires découlent de votre action et de l’intervention de Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page